2018-06-29

Quand Utiliser un Collier d’écorce Pour Chien?

Une des coutumes des chiens qui nous dérangent le plus est l'aboiement. Lorsqu'un chien aboie beaucoup, certaines personnes envisagent d'utiliser un collier d'aboiement. Nous vous disons ce qu'ils sont et comment ils fonctionnent.

Quand Utiliser un Collier d’écorce Pour Chien?


Qu'est-ce qu'un collier d'écorce ?


Un collier anti-aboiement est un type de collier qui incorpore un dispositif qui est activé lorsque l'activité est détectée dans la gorge du chien. Cet appareil envoie des stimuli désagréables à l'animal pour l'empêcher d'aboyer : les plus courants sont les chocs électriques, mais aussi les ultrasons, les vibrations ou les aérosols.

Ce que ces colliers cherchent à punir le chien lorsqu'il aboie, pour essayer de l'en empêcher. Le but est que le chien associe les sons à la gorge avec un stimulus désagréable : pour éviter ce stimulus, il ne fera pas de sons.

C'est la théorie derrière ces colliers. Cependant, il ne tient pas compte du fait qu'il existe de nombreuses causes différentes pour l'aboiement et que toutes ne sont pas volontaires. L'aboiement est un élément de communication, mais il existe de nombreux types d'aboiements différents. L'aboiement émotionnel, par exemple, ne peut être évité.

Conséquences physiques de l'utilisation d'un collier d'écorce

Il existe de nombreux types de colliers d'écorce, qui ont tous des conséquences sur la santé des chiens. Ce type d'appareil est situé dans la gorge de l'animal, qui est l'une des parties les plus délicates de son corps : dans la gorge se trouvent des glandes sécrétrices d'hormones, y compris la thyroïde. En plus d'être ramifiés, certains des nerfs les plus importants du corps se connectent directement à la moelle épinière, donc au reste du corps et au cerveau.

La plupart de ces colliers sont électriques. C'est-à-dire qu'ils envoient un courant électrique par le cou - et donc les nerfs principaux du corps - chaque fois qu'ils détectent une vibration dans le cou. Les fabricants prétendent qu'il s'agit d'une très basse tension : pour que la punition soit efficace, il faut qu'elle se blesse, aussi légère soit-elle.

Toute tension ou douleur dans le cou a des conséquences pour le reste du corps, puisqu'elle est répartie sur toute la moelle épinière : les chocs électriques provoquent des contractions musculaires, des contractures, des problèmes neuraux, la tachycardie... Ils altèrent le fonctionnement normal du système lymphatique, du système circulatoire et peuvent affecter le métabolisme, puisqu'il est en contact direct avec la thyroïde.

Les colliers émetteurs d'ultrasons affectent l'oreille et peuvent causer des acouphènes, ce qui est une condition très difficile à diagnostiquer chez les animaux. Ils affectent l'équilibre et l'orientation et causent des douleurs physiques et des malaises profonds.

Les pulvérisateurs pulvérisent directement dans les narines des chiens. L'odorat est le sens le plus important chez ces animaux, et l'application de produits aussi agressifs que la citronnelle peut causer une perte de sensation ou des dommages aux glandes odoriférantes. Ils causent de la douleur, l'incapacité de communiquer par l'odorat, des démangeaisons et peuvent endommager les muqueuses (ils assèchent ou provoquent un excès de mucus).

Modifier le sens de l'odorat d'un chien est le plus grand dommage qui pourrait lui être fait : c'est sa façon de connaître le monde et d'être en relation avec les autres chiens. L'odorat est essentiel à votre bien-être physique et mental.

Il a été démontré que l'utilisation de ces appareils provoque un stress continu chez le chien : avec le stress, le taux de cortisol dans le sang augmente. Le cortisol provoque des sautes d'humeur, l'impossibilité de se reposer, l'irritabilité, des problèmes digestifs (vomissements ou diarrhée sans cause apparente) et, entre autres, un état émotionnel plus élevé, ce qui conduit à une perte de maîtrise de soi et donc à un comportement moins bon.

Collier d’écorce Pour Chien


Conséquences psychologiques de l'utilisation d'un collier d'écorce


Mais ces colliers n'ont pas seulement des conséquences physiques, mais aussi psychologiques. L'utilisation de la punition continue chez les chiens non seulement ne fonctionne pas, mais aggrave leurs problèmes de comportement d'origine.

Les colliers anti-aboiement, électriques ou non, émettent un stimulus désagréable lorsque le chien va utiliser la gorge. Le chien ne sait pas d'où vient le stimulus négatif : il est dans son cou et il ne peut pas le voir.

De plus, il peut être activé pour d'autres raisons que l'aboiement : un aboiement qui ne sonne même pas, un grognement ou un grognement, ou une erreur lorsque la télécommande est activée provoque également l'activation de l'appareil. De cette façon, le chien ne peut pas prévoir une stimulation négative, mais il ne sait pas non plus ce qui la provoque.

Tout cela se traduit par la peur, l'insécurité et le stress. Les chiens stressés se comportent moins bien que les chiens détendus, de sorte que le collier ne fait qu'aggraver le problème initial ou créer de nouveaux problèmes. L'insécurité crée des chiens aux réactions imprévisibles et inconnues.

La peur chez les chiens est la principale cause d'agression et, par conséquent, d'attaques et de morsures. Face à un stimulus désagréable qui peut être évité, les chiens préfèrent s'enfuir. Cependant, parce qu'ils ne savent pas ce qui leur cause la douleur et l'inconfort, ils ne peuvent que faire face à ce qu'ils trouvent et essayer de le faire disparaître.

Les dommages psychologiques causés par l'utilisation de colliers électriques, tels que l'insécurité, la peur, l'agressivité, en plus de toutes les mauvaises relations que vous apprenez pendant votre formation, peuvent être irréversibles ou avoir un traitement très coûteux et difficile. Elle peut souffrir de séquelles à vie.

Alors, quand utiliser un collier d'écorce ?


Malgré toutes les caractéristiques technologiques offertes par les fabricants, telles que la différence de puissance, l'étanchéité, la portée de télécommande.... Aucun des colliers anti-aboiement n'est capable de distinguer ce qui cause l'aboiement afin de l'éviter.

Il existe de nombreux types d'aboiements différents. Certains sont appris ; nous avons enseigné aux chiens qu'en faisant cela, ils obtiennent une récompense, mais d'autres sont émotionnels - stress, douleur, joie - qu'ils ne sont pas volontaires et, par conséquent, ne sont pas faits exprès par le chien.

Dans le premier cas, un collier d'écorce ne fonctionnerait pas, car si la cause n'est pas connue, on ne peut s'empêcher d'offrir au chien sa récompense ; il peut s'agir d'obtenir de la nourriture, d'énerver le chien sur le balcon avant ou simplement d'attirer notre attention sous la forme d'une "fermeture".

Dans le second cas, le collier ne fonctionnerait pas non plus, car le chien ne peut pas décider d'arrêter d'aboyer : ce n'est qu'en changeant l'émotion que son comportement serait éliminé. Les comportements émotionnels sont involontaires, de la même manière que, si nous les humains pleurons, peu importe combien ils nous punissent, nous ne sommes pas capables d'arrêter. Nous n'arrêtons de pleurer que si nous sommes tristes : il n'arrêtera d'aboyer que lorsque son état émotionnel changera.

La seule façon de contrôler l'aboiement d'un chien est de découvrir la racine et d'éliminer sa motivation. Un collier anti-aboiement n'est pas conçu pour cela, donc ce n'est jamais une solution à ce problème. De plus, son utilisation peut avoir des conséquences qui affectent le chien pour le reste de sa vie.

Lisez aussi: Traceurs GPS pour Chiens et Chats - Retrouvez votre animal à tout moment